Cuisine Zéro Déchet de Stéphanie Faustin

J’ai testé pour vous : le livre de recettes La cuisine zéro déchet de Stéphanie Faustin. Découvrons ensemble toutes les possibilités offertes par les fanes (voire découvrir leur existence) et les peaux de bananes ? Ce bouquin est-il fait pour devenir un indispensable de votre cuisine ? Découvrons-le dans cet article !

Ce que l’éditeur en dit : « Stéphanie Faustin n’a jamais vu sa mère jeter aucun reste de nourriture :il était mangé au repas suivant accommodé autrement. De cette éducation, elle a gardé une sainte horreur de tout gaspillage, au point d’imaginer ce livre qui fait la part belle aux… déchets ! En les remettant à l’honneur, et plus précisément, aux fourneaux.
Originales, créatives et savoureuses, les 40 recettes sont réparties entre salées (apéritifs, entrées, potages, tartes et muffins, autres mets salés) et sucrées (confits, poudres, autres mets sucrés, tisane), et magnifiquement mises en scène et photographiées par l’auteure. »

La vidéo :


La retranscription du texte est disponible un peu plus bas dans l’article.

Le Podcast :

Les ressources pour aller plus loin :

La mise en pratique

Comme annoncé dans la vidéo, j’ai tout de suite essayé la recette de « muffins au peaux de bananes ». Je l’ai même réalisée deux fois depuis et chaque fois elle a connu un franc succès. Je l’ai fait une première fois sous forme de gâteaux individuels en utilisant des moules, puis une seconde dans un moule à manqué en multipliant les portions par deux afin de nourrir plus de gens d’un côté. Dans les deux cas le résultat était très fondant, un vrai décile (voir la photo plus bas dans l’article).

La retranscription de la vidéo :

Bonjour à tous les gens qui ont envie de faire changer les choses et bienvenue sur Ecologie Citadine !
Je vous retrouve aujourd’hui pour une nouvelle revue littéraire, puisque j’ai eu la chance d’être contactée par les éditions Rue de l’échiquier.
C’est une maison d’édition indépendante qui est spécialisé sur les sciences humaines et sociales. Notamment ils ont beaucoup de publications sur tout ce qui est écologie, développement durable, ce genre de sujets. Donc ils m’ont contacté et ils m’ont proposé une sélection de livres à tester parmi lesquels j’ai pu en ai choisi un et aujourd’hui je suis là pour vous faire une revue dessus. Je précise bien que je n’ai aucune obligation vis-à-vis de la maison d’édition…

Présentation générale

Donc le bouquin que j’ai choisi c’est : La Cuisine zéro déchet de Stéphanie Faustin, qui propose en fait de cuisiner sans rien gâcher, donc l’idée m’a bien plu.
Qu’est-ce que j’en pense ? Alors, le bouquin est divisé en trois parties, sachant qu’en tout il fait 94 pages. La première partie donc c’est une introduction avec des recommandations, la deuxième partie, qui est la plus importante, c’est les recettes salées et enfin on termine par quelques recettes sucrées.
Au niveau de la présentation, absolument rien dire c’est bien illustré. Donc au début on a la présentation générale en noir et blanc, avec quelques illustrations. Pour chaque recette on a une image complète qui permet de donner une idée du plat qu’on va avoir avec la liste des ingrédients, la recette et une petite introduction sur le plat.
La couverture est de bonne qualité. Le papier de cet ouvrage est (*lisant l’inscription dans le livre*) « composé de fibres naturelles, renouvelables, recyclables et fabriquées à partir de bois provenant de forêts gérées durablement ». Alors, bon c’est toujours un peu le truc dont il faut se méfier parce que c’est facile de dire que ça vient de bois provenant de forêts gérées durablement, car c’est le cas absolument partout en France. Donc personnellement j’aurais préféré que ce soit du papier non pas « recyclables », comme la plupart des papiers, mais bien du papier « recyclé ». Donc j’imagine qu’au moins il n’est pas trop traité, donc c’est déjà ça. Mais bon un petit point qui aurait pu être amélioré.

Recettes salées

Un peu déçue par la majorité d’entre elles

Après pour le contenu à proprement parler, je dois dire que dans un premier temps j’ai été un petit peu déçu par le contenu des recettes salées, parce qu’il y en a énormément qui sont à base de fanes. Donc les fanes c’est cette partie du légume qu’on n’utilise pas, j’ai envie de dire les feuilles en fait, le truc qui dépasse de la botte. Le problème c’est que moi les fruits et légumes que j’achète, y compris en magasin bio, je vois rarement les fanes dessus, donc tout simplement je me retrouve avec beaucoup de recettes que je ne peux pas réaliser. Notamment elle utilise des fanes de , des fanes de fenouil, etc… Il y a beaucoup de choix, mais en fait sans fanes on ne peut rien faire.
Je m’attendais plus à quelque chose que je puisse utiliser dans ce que j’ai déjà dans ma cuisine tous les jours pour pouvoir moins gâcher, alors que là finalement on me demande d’aller chercher un ingrédient qui n’existe pas à l’état normal dans ma cuisine. Je trouve c’est un petit peu dommage. Après bien sûr que c’est mon cas personnel, donc j’imagine que cela peut être différent pour d’autres gens, peut-être que vous avez ça chez vous. Après un bon truc qui rattrape cela c’est qu’elle explique que dans les marchés en fait souvent les fanes sont coupées et mis de côté. Donc vous pouvez tout simplement aller sur votre marché et demandé à les récupérer, ce qui vous donne la possibilité de cuisiner quasiment gratuitement ! Pour le coup c’est un très bon point ! Après, moi pour l’instant je n’ai pas de marché bio à côté de chez moi, je vais plutôt au magasin bio. Mais voilà si un jour j’ai l’occasion je n’hésiterai pas à essayer.
La deuxième chose qui m’a surprise, c’est qu’elle propose de faire des tartes par exemple ou autres recettes avec le vert de poireau. Donc ça, bah oui c’est une excellente idée, sauf que moi c’est ce que j’ai toujours fait en fait… Vous savez c’est la partie verte foncée que qui se trouve sur le poireau : une fois qu’on retire les bouts qui sont déjà un peu abîmés, on le cuisine exactement pareil que le reste des poireaux. Donc personnellement ça ne me change pas grand-chose, mais pour les gens qui ne savaient pas qu’on pouvait utiliser cette partie-là, pour le coup ça fait une grosse différence.

Mais quelques unes très intéressantes

Les recettes sont toutes végétariennes, donc ça c’est chouette.
Une autre recette par contre, à laquelle je n’avais pas du tout pensé et qui m’a beaucoup plus emballée c’est un « velouté de feuilles et trognon de chou-fleur au curry et lait de coco ». Je n’avais aucune idée qu’on pouvait utiliser le trognon du chou-fleur, cette partie dure. Là pour le coup j’en mange régulièrement et c’est quelque chose qu’habituellement je jette. J’ai vraiment hâte de tester cette recette, elle a l’air très bonne. En fait l’idée c’est qu’on en fait une soupe ou un velouté, donc on ne va pas avoir le problème de la texture qui est trop dure et finalement ça permet de tout utiliser. Après juste à penser à utiliser tout cela rapidement après l’avoir acheté, parce que les feuilles vont se périmer un peu plus rapidement que le reste.
Il y a d’autres recettes comme ça au chou qui m’ont plu, donc je pense qu’il y a quand même quelques petits trucs à faire là-dedans.

De superbes recettes sucrées

Là où ça rattrape complètement, c’est le côté des recettes sucrées. Alors là franchement c’est super génial, c’est exactement ce que j’attendais. On a par exemple une recette aux « écorces d’orange confites ». On a une « gelée de trognons et d’épluchures de pommes », donc là aussi c’est un truc que je mange régulièrement. On a une recette avec des « écorces d’orange séchées ».
Là ce que j’ai trouvé génial c’est le « sucre parfumé à l’orange », qu’on va faire à base justement de peaux d’oranges qu’on va réduire en poudre, mélangé avec du sucre. Je trouve que c’est vraiment une super idée, cela permet de parfumer les recettes. Et pour les gens qui font du compost tout ce qui est peaux d’agrumes on ne peut pas les y jeter, parce que ça acidifie le sol. Là du coup c’est un excellent moyen de les utiliser. Ça c’est top. On a aussi une « poudre de vanille », en utilisant toute la gousse et pas seulement ce qui est à l’intérieur.
Des « muffins aux peaux de banane et pépites de chocolat » : alors ça c’est vraiment super ! Pour être une grande amatrice de Miam-ô-fruits », je mange assez régulièrement des bananes et la peau je l’ai toujours jetée.

C’est moi qui les ais faits ceux-là. Ils donnent envie de croquer dedans, non ? 🙂

Je ne vais pas vous toutes vous les faire. Il y a aussi pas mal de choses à partir de pain raci, comme on pourrait s’y attendre, d’autres choses à la peau de banane, etc. Donc voilà la partie recettes sucrées est vraiment bien. Il n’y a pas trop d’ingrédients nécessaires pour chacune, ce que je reproche un petit peu aussi dans la partie salée. Ah oui, « tourte salée aux blettes » : pour avoir vécu à Nice plusieurs années, ma tourte aux blettes c’est vraiment un pur délice, je vous la conseille très fortement et là j’étais super content de la retrouver.

Verdict final

Donc au final je suis quand même assez contente de ce bouquin, surtout pour la partie recettes sucrées. Il coûte 12,90€, il est tout fin. Si vous avez l’occasion, il n’est quand même pas mal, je pense que je recommanderais quand même. Et encore plus si vous avez des marchés bios à côté de chez vous et que vous pouvez récupérer les fanes, alors là allez-y les yeux fermés, vous aurez largement de quoi faire.

Je vous mettrai le lien bien sûr, si vous voulez acheter bouquin. Je vous mettrai aussi un lien vers le blog de l’auteur, je pense que c’est comme ça qu’elle s’est fait repérer. Elle a un blog qui s’appelle « Tomates sans graines ». Je pense qu’elle fait des recettes aussi avec les graines de tomates.
C’est tout pour aujourd’hui ! J’espère que ça vous a plu. N’hésitez pas à mettre un petit pouce si c’est le cas. Et n’hésitez pas également à vous abonner en cliquant sur le bouton ci-dessous pour pouvoir être tenu au courant de toutes les prochaines vidéos qui sont mises en ligne sur la chaîne. Je vous dis à très bientôt. Au revoir.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Nous pouvons utiliser des cookies essentiels pour authentifier les utilisateurs et empêcher l'utilisation frauduleuse des comptes d'utilisateurs.

240plan, 240planBAK, wwsgd_visits

Marketing

Nous utilisons des cookies aux fins suivantes :
- permettre un meilleur échange entre vous et nous, et vous offrir une expérience qui correspond à vos attentes sur notre site ;
- pour activer certaines fonctions du Service.

8g2y6zglsdmx3cuz,5859143_viewed_1, addevent_track_cookie, cf:aff_sub, cf:affiliate_id, uniq-nodo-22188606, _hjIncludedInSample, cf:MjIxODg2MDY

Analytics

Other